· 

L'investissement locatif

Par Agnès Benni, Conseiller en Gestion de Patrimoine.

 

 

Neuf ou Ancien ?

 

7,6 % des ménages sont propriétaires d’au moins un logement mis en location (données Insee). L’investissement dans l’immobilier locatif est un bon moyen pour se constituer un patrimoine.

 

Pour autant, la pierre n’est pas un placement sans risques. Il convient avant tout de faire le bon choix tout en se fixant des objectifs clairs. 

L’immobilier ancien est moins cher (de 20 à 25 %) et souvent mieux situé. Le logement neuf est souvent mieux agencé et plus économe en énergie, inscrit dans une démarche d’énergie verte.

 

L’acte d’achat est plus simple. Si vous passez par un intermédiaire, il peut comprendre le package (le bien, le crédit) et des assurances (loyers impayés, vacance locative).

 

Tout dépend de vos priorités patrimoniales. L’ancien est souvent privilégié par les investisseurs à la recherche d’un complément de revenus, le neuf par les épargnants qui cherchent avant tout à profiter d’une réduction d’impôt sur le revenu (défiscalisation).

 

 

Résidence avec services 

 

L’achat d’un bien dans une résidence avec services (ex : Ehpad) présente des atouts en terme de rentabilité locative (autour de 3 %) et de fiscalité. Si vous optez pour cette solution, vous signerez un bail commercial avec un exploitant professionnel qui aura la charge de remplir la résidence et de vous verser un loyer. Vous aurez compris que la qualité du l’exploitant, gestionnaire de la résidence, est essentielle.

 

 

Parts de SCPI 

 

Investir dans la pierre papier via des parts de SCPI permet de mutualiser les risques et vous ne vous occupez jamais de la gestion. A l’instar de la résidence avec service, la qualité de la société de gestion de la SCPI que vous choisirez est essentielle. Vous pouvez investir dans des SCPI différentes, par exemple, en achetant des parts dans des secteurs de l’économie liés au bureau, à la santé, aux personnes âgées dépendantes, à l’éducation) N’oubliez jamais d’appliquer ce bon vieux principe de la diversification. Vous pouvez acheter des parts de SCPI au comptant ou à crédit. Tout dépend là aussi de votre profil et vos priorités. Prudence sur les SCPI fiscales (Pinel et Malraux notamment). 

 

 

Les Foncières cotées en bourse  

 

Elles sont généralement moins chargées en frais. L’idée là n’est pas de toucher des revenus locatifs mais de bénéficier du rendement par la perception d’un dividende et d’une éventuelle plus- value boursière. 

 

L’effet levier du crédit particulièrement en période de taux bas permet d’augmenter considérablement le montant de votre investissement immobilier tout en bénéficiant de la protection de prévoyance par les assurances emprunteurs que vous souscrivez obligatoirement pour couvrir le prêt contre le risque décès, invalidité et incapacité de travail.

 

Contactez votre conseiller en gestion de patrimoine et votre notaire pour plus d'informations.

Écrire commentaire

Commentaires: 0