· 

Œuvres d'art : valeur refuge

Par Agnès Benni, Conseiller en Gestion de Patrimoine.

 

 

 

Les œuvres d'art constituent une classe d'actifs à part entière, bénéficient d'une fiscalité favorable et demeurent un placement pertinent dans une démarche de diversification patrimoniale.

 

 

Dans une démarche de diversification patrimoniale et de répartition du risque, les œuvres d’art sont décorrélées des actifs traditionnels et participent à un patrimoine plus équilibré

 

Performance

 

Soutenu par une demande internationale, le marché de l’art observe une hausse générale de ses prix. Sa croissance est dopée par l’apparition de nouveaux acteurs qui considèrent l’acquisition d’œuvres d’art comme un enjeu essentiellement culturel et économique. La démocratisation du marché de l’art favorise sa diffusion à travers le monde où les règles sont dictées par un marché de plus en plus haut de gamme.

 

Avantages :

 

Fiscalité favorable

 

En France en particulier mais également à l’étranger, le marché de l’art bénéficie d’une fiscalité particulière. Bien que celle-ci ne doit en aucun cas être le déclencheur d’une acquisition, le marché de l’art demeure l’une des niches fiscales les plus attrayantes.

 

Plaisir et prestige

 

Les investisseurs peuvent être des amateurs éclairés ou des investisseurs avertis, leurs acquisitions sont en général le reflet intime de leurs choix personnels. Les acquisitions doivent être cohérentes et en adéquation avec leurs aspirations. En France en particulier, le marché de l’art bénéficie d’une fiscalité attrayante. La revente n’est pas taxée si sa valeur n’excède pas 5000 €.

 

Fiscalité des particuliers lors de la cession ; deux régimes possibles :

  • soit la taxe forfaitaire : 6,5% du prix de cession
  • soit le régime général : 36,2% de la plus-value avec un abattement de 5%/an au-delà de la 2nd année (exonération totale après 22 ans de détention).

 

Le don est très avantageux d’un point de vue fiscal. Effectué auprès d’un musée ou d’un organisme d’intérêt général ou d’utilité publique, il permet de déduire 66 % de la valeur du bien donné de l’impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % des revenus imposables.

 

Impôt sur la fortune immobilière (IFI)

 

Les œuvres d’art sont intégralement exonérées de l’Impôt sur la Fortune Immobilière et ne sont pas déclarables dans le patrimoine.

 

Entreprise

 

Les entreprises qui acquièrent des œuvres d’art pourront sous certaines conditions défiscaliser 100 % de leur prix. Les entreprises qui louent des œuvres d’art pourront déduire intégralement les loyers de leur résultat imposable.

 

Contactez votre conseiller en gestion de patrimoine et votre notaire pour plus d'informations.

DAVID HOCKNEY « Beach Umbrella », 1971

Écrire commentaire

Commentaires: 0